Les élus du Syndicat mixte des transports urbains de Thionville-Fensch, l'autorité organistarice des transports,  ont décidé le 15 novembre 2011, de changer le mode de gestion du réseau de transport public.
Ils ont voté en faveur de la création d'une Société publique locale (SPL), entreprise 100% publique qui va remplacer Veolia-Transdev à partir du 1er janvier 2013, date de la fin du contrat de délégation de service public.

"Il s'agit de maîriser les coûts d'exploitation grâce à l'absence de marge versée à un partenaire privé, peut-on lire dans le communiqué du syndicat mixte. Un gain de 300 000 euros par an, selon cette même source qui compte les réinvestir "pour améliorer l'attractivité des transports".