Le choix du végétal, cultivé près de Fontainebleau, a été étudié par la ville de Paris et la RATP pour résister aux intempéries, être économe en eau et demander peu d'entretien. Pour les spécialistes du jardinage, le gazon retenu est un mélange de Fétuque et de Koeleria.

La RATP a aussi travaillé à la récupération des eaux. A la station Porte de la Villette, les eaux d'infiltration seront recueillies par un système de récupération qui permettra d'arroser le gazon de la plateforme du tramway sur trois km, entre le pont du canal de l'Ourcq et la porte de la Chapelle.

Avec ces 60 000 m² de gazon et la plantation d'environ 1 500 arbres sur l'ensemble du tracé, les Maréchaux vont reverdir. Mise en service de ce nouveau tronçon, fin 2012 (lire).

Robert Viennet