La carte à puce électronique lancée par le Syndicat mixte des transports collectifs de l'Oise (SMTCO) se commande en ligne ou bien dans un kiosque Oise Mobilité. Les voyageurs peuvent charger jusqu'à huit titres de réseaux de transport différents.
A chaque fois qu'ils montent dans un bus ou un autocar interurbain, ils valident leur carte et un trajet est décompté. Une fois vide, ils peuvent recharger le Passe à bord.

Toutes les communautés de communes vont l'adopter dans leurs réseaux urbains respectifs. Depuis le 1er septembre, il est utilisé sur le réseau de transport de l'agglomération creilloise (STAC) et de Pierre Sud Oise. En février 2012, ce sera au tour de Corolis, dans l'Agglo du Beauvaisis, et sur les sept réseaux de transport à la demande des différentes communautés de communes.

Sur les six services de transport en commun gratuits (Compiègne, Noyon, Chantilly, Senlis, Pont-Sainte-Maxence et Crépy-en-Valois), les véhicules seront équipés pour comptabiliser le nombre d'utilsateurs du Passe. Et en septembre 2012, il sera aussi valable sur les lignes régionales de Picardie.