Cette décision prise par le Conseil régional le SMT Artois Gohelle (qui regroupe les agglomérations de Lens-Liévin, Hénin-Carvin, Béthune-Bruay et Noeux), la SNCF et Keolis Artois Gohelle (l'expoitant du réseau de transport Tadao), ne concerne pour l'instant que les abonnements.
Après une période expérimentale d'un an, toud les titres pourrait être acceptés dans les TER circulant à l'intérieur du périmètre de transport urbain (PTU).

Cette initiative intervient alors qu'un nouveau réseau Tadao a été lancé le 2 janvier 2012 (lire). "Les principaux objectifs de ce nouveau réseau consistent à proposer un niveau de service homogène à l'échelle des 115 communes du territoire et de répondre aux nouveaux besoins de déplacements induits par la multipolarité du SMT Artois-Gohelle", expique un communiqué du syndicat mixte.

Ses grands principes sont :
  • hiérarchisation des lignes régulières en 4 niveaux
  • définition de standards d'offres associés à ces niveaux
  • meilleure lisibilité de l'offre de transport
  • permanence de l'offre de septembre à juin et du lundi au samedi
  • création d'une offre allégée le dimanche.
Les couleurs de la vie

Elément le plus visible de cette restructuration, les lignes sont hiérarchisées et dotées d'une couleur spécifique qui permet aux habitants de connaitre leur fréquence. Ainsi, les quatre lignes structurantes "Bulle", qui relient les grands centres urbains de l'agglomération, arborent le rouge et ont une fréquence 15 à 20 mn, de 6h à 22h en semaine et 8h à 22h le dimanche et les jours fériés.
Une armature complétée par 8 lignes bleues, qui desservent plus finement les quartiers, avec une fréquence à la demie heure du lundi au samedi ; les vingt lignes "Mozaic", de couleur mauve, relient les petites communes aux grands centres urbains toutes les heures de 7h à 19h du lundi au samedi.

Le réseau principal est complété par 18 lignes Duo à la fréquence plus faible mais répondant à des besoins bien ciblés et des services complémentaires comme les services scolaires, le transport de PMR, navette de centre-ville, transport à la demande et même covoiturage. Bref, un réseau multimodal.

Robert Viennet