Sur les quais du port de Marseille, des dizaines de rames de tramway sont régulièrement alignées, prêtes éembarquer pour Rabat, Alger, Casablanca ou Tunis.
Les pays du Maghreb s'équipent en transport collectif en site propre (TCSP) et les Français sont sur les rangs de ce nouveau marché émergent.

A commencer par Alstom qui fabrique les rames du tramway Citadis dans son usine d'Aytré(près de La Rochelle), et Transdev, filiale de la Caisse des dépôts, qui vient de remporter le contrat d'exploitation du tramway de Rabat-Salé(lire notre précédent article)
Autre transporteur français étirer son épingle du jeu : la compagnie maritime CMA CGM, spécialiste des convois exceptionnels, comme les matériels ferroviaires.

 
Le tram d'Alger aussi

Le 9 juin 2010, par exemple, CMA CGM a procédé à l'embarquement de deux rames du futur tramway qui reliera Rabat éSaléau Maroc. Au total, la compagnie va expédier 44 rames Citadis 302, sur des remorques surbaissées spécialement conçues pour le transport de matériels ferroviaires. Des convois qui mesurent 40 mètres de long pour un poids total de 88 tonnes. A raison d'une expédition toutes les trois semaines.

CMA CGM gère ce transport de bout en bout, depuis la sortie d'usine d'Aytré, jusqu'àSalé. Les rames sont transportées par la route puis embarquent sur un navire de sa filiale, la Comanav. Il a expédié ainsi le métro de Caracas, le tramway de Jérusalem, le métro d'Istanbul au départ d'Anvers, l'autorail de Tunis, et prochainement le tramway d'Alger. qu era exploitépar une autre Français, Keolis, filiale de la SNCF.
Le Maghreb terre d'horizon pour les tricolores ?