"Nous sommes dans une situation paradoxale d’augmentation de la population et de la fréquentation du réseau et de baisse des validations" explique un communiqué de Mélibus, filiale de Veolia Transdev. En effet, seuls 50% des voyageurs valident un titre de transport alors que la plupart du temps ils ont un Pass Navigo.
Pourquoi ? "Souvent par négligence, par lassitude ou parce qu’ils ne voient pas la nécessité d’une validation de leur titre de transport à chaque montée."


Sensibiliser avant de punir

La campagne de communicationveut sensibiliser les clients au fait que d’une part la validation est obligatoire et que d’autre part elle sert à « estimer la fréquentation des lignes et justifient ou non le développement des lignes". D’où le message, "Aujourd’hui 50% des voyageurs ne valident pas leur titre de transport, demain 50% de bus en moins ?".
Dans un deuxième temps, en fonction des résultats obtenus, des actions plus coercitives pourront être planifiées pour combattre la fraude sur les lignes de Melibus.

R.V