Pour les professionnels du transport public, qui déploraient la place peu importante réservée aux transports dans la composition du nouveau gouvernement, cette annonce est une bonne nouvelle.

Le salon européen de la Mobilité, Transports Publics 2012, ouvre ses portes le 5 juin à 9h pour trois jours à Paris. Organisé par le GIE Objectif transport public, créé en 2005 par les élus du Groupement des autorités organisatrices de transport (GART) et l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), cet événement a lieu tous les deux ans à Paris. Il accueille à la fois une exposition ou sont présentées les dernières innovations technologiques de la filière et des débats.

Coté exposition, la tendance cette année chez les constructeurs est aux véhicules peu gourmands en énergie avec des motorisations électriques, hybrides, ou à pile à combustible. De nombreuses innovations également dans le domaine des modes doux et de l’information voyageurs, un sujet considéré comme stratégique pour inciter les gens à abandonner le volant de voiture au profit des transports publics.


Visite de Laurence Parisot

La dizaine de débats organisés durant ces trois jours vont aborder les grands sujets d’avenir de la profession, notamment la réflexion lancée il y a quelques mois par le GART et l’UTP, sur le nouveau modèle économique du transport public.

Nicole Bricq en profitera peut-être pour évoquer le sujet de la fiscalité écologique qu’elle connaït bien. En 1998, dans un rapport parlementaire, elle suggérait en effet la mise en place du principe pollueur-payeur et le fléchage d’une partie des recettes dégagées sur les véhicules les plus polluants vers le développement des transports en commun

Autre visiteuse de marque attendue, la patronne du Medef, Laurence Parisot, qui visitera le salon le 6 juin dès 11h30 pour rencontrer les grands patrons des transports, opérateurs et industriels.

 Robert Viennet