Organisé par l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), le concours du Bus d’Or a commencé il y a quelques mois dans plus d’une cinquantaine de réseaux français par des épreuves de qualification.

Les gagnants de ces sélections se sont ensuite retrouvés à Paris, pour trois jours d’épreuves faisant appel à la fois à leur technique de conduite, mais aussi à leurs connaissances de la réglementation et du rôle commercial du conducteur.

Dernière épreuve, particulièrement difficile, la conduite dans Paris, sur la ligne 94 (gare Montparnasse-Levallois), en situation réelle, sous le regard de clients mystère.

Robert Viennet