Les iDBUS de la SNCF et Starshipper s'invitent sur la route

Mais les hostilités démarrent vraiment le 4 juillet avec d'une part, un poids lourd du rail qui s'invite sur la route, la SNCF. La compagnie ferroviaire peaufine son offre depuis plusieurs mois dans le plus grand des secrets. Et d'autre part, un poids léger "Réunir", réseau de PME autocaristes qui lance le 6 juillet une première ligne quotidienne entre Lyon et Turin via Chambéry.

Elle sera sera exploitée par les Courriers Rhodaniens. Cette nouvelle offre routière baptisée "" est un "concept novateur de lignes internationales à haut niveau de service". Son ambition, "être une alternative à la voiture avec des tarifs et des temps de parcours compétitifs et de favoriser une nouvelle mobilité pour tous", explique le groupement Réunir.

Bref, tout le monde se rode à l'international pour être fin prêt lorsque que le marché des lignes routières intérieures sera ouvert à la concurrence. Le projet de loi de Thierry Mariani, l'ancien ministre des Transports, adopté en conseil des ministres en mars 2012, attend une prochaine session parlementaire.

Robert Viennet