Comme prévu, c'est l'homme à l'écharpe blanche qui sera donc le gendarme du rail. Nicolas Sarkozy a en effet choisi Pierre Cardo, l'ancien député-maire UMP des Yvelines, pour présider l'autorité de régulation des activités ferroviaires, l'ARAF, qui sera opérationnelle en décembre 2010.

Cette nomination, attendue depuis plusieurs mois, doit maintenant être soumise pour avis aux commissions compétentes de l'Assemblée nationale et du Sénat.

La nouvelle Autorité a été créée dans le cadre de la (ORTF), votée en novembre 2009 par le Parlement pour transposer en droit français les directives et règlements européens qui ont imposé, à partir de décembre 2009, l'ouverture progressive du marché ferroviaire français à la concurrence internationale.

L'ARAF sera chargé de veiller "au bon fonctionnement du service public et des activités concurrentielles de transport ferroviaire, au bénéfice des usagers et clients de transport ferroviaire".