Le problème de l’électricité renouvelable, c’est que l’on ne peut pas la stocker et que sa production fluctue en fonction de critères difficilement maîtrisables.
Partant de ce constat, la Compagnie nationale du Rhône (CNR), filiale de GDF Suez et seul producteur français d’énergie renouvelable, travaille depuis deux ans sur un système de recharge des véhicules électriques "Move in Pure" piloté à distance. Il se cale sur les fluctuations de la production d’électricité.

Un projet qui va entrer dans une phase active grâce au partenariat que la CNR vient de signer avec la société DBT CEV afin de développer des bornes de recharge intégrant ce système.


Charge à géométrie variable

Concrètement, le conducteur d’un véhicule électrique qui se garera devant une borne pourra communiquer avec le centre de gestion de la CNR à l’aide d’un terminal relié à internet. Il précisera la la durée pendant laquelle il laissera son véhicule stationné et le type de charge - complète ou partielle - qu’il souhaite effectuer.
S’il doit repartir rapidement, la charge se fera immédiatement, à l'inverse, s'il compte stationner son véhicule plus longtemps, la charge se fera de manière plus souple en fonction du niveau de production d’électrique.

Cette nouvelle offre qui s’adresse d’abord aux entreprises et aux collectivités locales devrait à terme s'ouvrir aux particuliers.

Robert Viennet