Le 29 septembre 2012, Nîmes avait inauguré une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS), Tango +, après avoir surmonté plusieurs embuscades juridiques. A l’origine, cette ligne de BHNS aurait en effet dû relier la sortie de l’autoroute A54 au cœur de la ville, en effectuant une boucle autour du centre historique "l’Ecusson".

Mais au printemps 2011, une décision du tribunal administratif, saisi par des citoyens qui contestaient l’abattage de platanes centenaires sur le tracé du futur bus à haut niveau de service, avait obligé l’agglomération à stopper les travaux au niveau des Arènes et à relancer une procédure. Résultat, c’est une ligne de cinq kilomètres au lieu des six et demi initialement prévus qui a été inaugurée le 29 septembre.

Rebelote, une nouvelle décision du tribunal administratif du 18 octobre 2012 annule les délibérations votées par les élus de la communauté d'agglomération qui avait conduit à la construction du BHNS. Les juges ont suivi les conclusions du rapporteur public.
Contacté par MobiliCités, Vivian Mayor, le délégué au transport à Nimes Métropole n'a pas souhaité répondre.

N.A