Le conseil communautaire de l'agglomération de Blois, Agglopolys, a voté le 12 novembre 2012 l'attribution de la délégation de service public de son réseau urbain à Keolis, le candidat sortant en lice avec Veolia Transdev.
"Le contrat sera officiellement signé début décembre", a indiqué à MobiliCités le responsable communication d'Agglopolys qui n'a pas souhaité en dire plus jusqu'à cette date. Mais un article du quotidien régional La Nouvelle République indique que "le combat à été rude" entre Keolis et Veolia Transdev pour décrocher ce marché de huit ans d'un montant de 7,7 millions d'euros par an.

Selon le quotidien, le choix a penché en faveur de la filiale de la SNCF à cause notamment "d'un moindre recours aux fonds publics, une offre de services supérieure à celle de son concurrent et l'abandon du principe de pénalité financière en cas de non-respect du programme de renouvellement du parc de véhicules par Agglopolys".

Les Blésois verront naître un nouveau réseau de bus auquel sera associé du transport à la demande et un système de vélos en libre- service. Par ailleurs, le nom commercial du réseau, TUB  pour Transports Urbains de l'agglomération de Blois va disparaître au profit d'Azalys, indique le quotidien.

Robert Viennet