Deutsche Bahn (DB) qui va boucler fin août 2010 le rachat de l'opérateur de transport public britannique Arriva (suivez ce lien pour lire notre article sur cette acquisition), ne cache pas ses ambitions à l'étranger.
Aujourd'hui, le groupe allemand est "en discussion avec la SNCF en vue de mettre en place une liaison pour Lyon et Marseille à partir de Francfort en 2012", selon Rüdiger Grube, pdg de la DB.

Le transporteur d'outre-Rhin doit d'ailleurs effectuer un trajet en train à grande vitesse ICE3 dans le tunnel sous la Manche en octobre 2010, a annoncé son patron lors de la présentation des résultats semestriels du groupe. Il a évoqué également des projets d'expansion sur le marché français.


En discussion depuis plusieurs mois avec Eurotunnel

Sous la Manche, la France et le Royaume-Uni ont fixé des conditions d'exploitation, notamment de longueur des trains, que ne remplissent à l'heure actuelle que les véhicules Eurostar, bloquant de fait l'accès de concurrents au tunnel. Mais un groupe de travail est en place pour faire évoluer la situation (suivez ce lien pour lire l'article sur le sujet)

L'accès au marché français est une revendication de longue date de la DB alors qu'un transporteur français, Veolia Transport, est devenu l'un des principaux acteurs privés sur les rails outre-Rhin.

Nathalie Arensonas