Le marché du cycle n'échappe pas à la crise. En 2012, il a reculé de 4% pour atteindre 1,28 milliard d'euros, selon des chiffres publiés le 10 avril 2013 par le Conseil national des professionnels du cycle (CNPC) et la Fédération des entreprises du sport et des loisirs (FPS). Sur ce total, 810 millions concernent les vélos au sens strict (2,9 millions d'unités), le restant correspondant aux ventes d'équipements et d'accessoires.

Seul le vélo à assistance électrique (VAE) résiste avec plus de 46 000 unités vendues, soit une progression de 15%. Apparu il y a quelques années, le VAE devient donc peu à peu un segment significatif du marché. En volume, il a largement devancé le segment plus ancien des vélos pliants (23700 ventes). En valeur, il tire l'ensemble du marché vers le haut avec des prix unitaires élevés.  Le prix moyen du vélo en 2012 est de 278 euros, en légère hausse.