Quatre mois après avoir remporté l'appel d'offres pour l’exploitation du tramway de Shenyang au nord-est de Pékin (lire), le duo Transdev-RATP a mis en service mi-août 2013 cette nouvelle infrastructure venue compléter le métro. 

Juste avant les 12e "China National Games", compétition sportive nationale organisée du 31 août au 12 septembre dans cette agglomération de plus de sept millions d'habitants qu attend des milliers de spectateurs pour ces mini JO à l'échelle de la Chine.

"La mise en service du tramway de Shenyang témoigne du dynamisme de la joint-venture entre RATP Dev et Transdev et conforte notre stratégie de développement en Chine où de nombreux projets de tramways sont en cours ou à l’étude. Pour nos équipes, être prêtes dans des délais aussi courts a constitué un véritable défi", se félicitent François-Xavier Perin, président du directoire de RATP Dev, et Jean-Marc Janaillac, pdg de Transdev.

La co-entreprise crée en 2009 par les deux groupes français en Asie est longtemps restée "endormie" du fait de la difficile fusion puis défusion entre Veolia et Transdev entre 2010 et 2012. Le tandem exploite déjà les tramways à impériale de Hong-Kong, le réseau de Nanjing (2 000 bus), ou encore la ligne 9 du métro de Séoul. Elle est détenue selon le modèle classique chinois, à 51% par la municipalité et à 49% par la JV entre RATP Dev et Transdev. D’une durée de trois ans, le contrat devrait générer un chiffre d’affaires cumulé de 330 millions de yuans (soit plus de 41 millions d’euros).

D’une longueur totale de près de 70 km et comprenant 65 stations, le nouveau réseau de tramway de Shenyang ets appelé à s'étendre avec une quatrième ligne en construction, et une autre à l'étude. Trafic attendu à terme, plus de 150 000 passagers par jour.


Nathalie Arensonas