Après 14 mois de travaux, le réseau des transports de Belfort Optymo met en place son nouveau réseau de bus. Avec un tarif unique par trajet, 80 centimes d'euros. Le système est plafonné à 31 euros par mois (sauf pour le transport des personnes à mobilité réduite). Et pour les détenteurs du Pass Optymo, tous les trajets supplémentaires au-delà du 39e voyage dans le mois sont gratuits (au-delà du 12e pour le Pass Ado).

La promesse du nouvel Optymo est plus de fréquence : elle passe à cinq minutes sur deux lignes de bus principales et reste à dix minutes pour les autres lignes. Le reste du Territoire est desservi au quart d’heure, à la demi-heure ou à l’heure en fonction de la densité de population et/ou de l'activité économique du secteur.

"50, 28 ou 9 places, lignes régulières ou transport à la demande, peu importe, le client est assuré d’une desserte à l’heure au maximum", promet un communiqué du Syndicat mixte des transports de Territoire, SMTC90. Pourtant, les parents d'élèves grognent contre la réorganisation des dessertes scolaires.

Deux centimes la minute de vélo, 30 centimes le kilomètre en voiture


Et fin 2013, le Pass Optymo permettra aux Belfortains de prendre un nouveau bus à haut niveau de service, d'enfourcher des vélos en libre-service pour deux centimes la minute, ou de louer des voitures en libre-service pour 20 à 30 centimes du kilomètre. Plus un coût d'utilisation d'1 euro par heure, avec un maximum de 12 euros par jour. "Nous visons plutôt un usage pour les déplacements longs, donc interurbains", note un porte-parole du SMTC90.

Lancement prévu en octobre 2013 avec 60 véhicules à moteur thermique (Peugeot et Renault) pour commencer, puis 200 en janvier 2014. "Nous chercherons aussi une solution avec des voitures à moteur hybride. Une phase de test avec les premiers clients Optymo nous permettra d'ajuster la tarification, les emplacements des stations pour les 60 premiers véhicules", ajoute cette même source.

En 2012, Christian Proust, président du SMTC90, avait demandé à l'Etat une aide financière pour développer le réseau de bus du Territoire. S'engageant à la rembourser si les objectifs de report modal (passage de la voiture particulière aux transports collectifs) n'étaient pas atteints.

Sa demande semble avoir inspirer le nouveau gouvernement dans l'élaboration des régles du 3e appel à projets transports collectifs et mobilité durable (remise des candidatures le 15 septembre 2013). Sont en effet inclus "les projets concourant à un objectif chiffré et contractualisé de report modal". Et la subvention ne sera versée qu'"au vu de la réalisation de l'objectif prévu". Une idée belfortaine.

Le site Optymo :

N.A.