Nous apprenons avec une grande tristesse la disparition de notre confrère Pascal Grassart. Diplomé de l'ESJ de Lille, grand reporter, rédacteur en chef adjoint, puis rédacteur en chef de La Vie du Rail qu'il avait rejoint en 1991, après avoir été journaliste à Ouest France, Pascal n'avait que 56 ans.

Un confrère intellectuellement généreux, drôle et qui, lorsque je l'avais croisé rue de Milan à la rédaction de l'hebdo cheminot, avait cette étrange habitude de machouiller des élastiques en écrivant ses articles. Je garde son sourire en mémoire, celui de cette photo prise à Alger fin 2011, pour l'inauguration du métro.

L'équipe de MobiliCités présente ses condoléances à sa femme Catherine, à sa fille Mélina et à son fils Martin.

N. Arensonas