L'entrée en vigueur des engagements proposés par Deutsche Bahn "se traduira par une plus grande concurrence et par de meilleurs services sur les marchés de transport ferroviaire", a estimé le commissaire européen de la Concurrence, Joaquin Almunia.

Gardienne de la concurrence en Europe, la Commission européenne avait ouvert mi-2012 une enquête pour abus de position dominante visant l'opérateur ferroviaire.Elle soupçonnait en particulier DB Energie GmbH, une filiale de Deutsche Bahn, de vendre de l'électricité pour les locomotives (courant de traction) à un prix préférentiel à sa maison mère par rapport à ses concurrents.

Pour remédier à cette situation, Deutsche Bahn a proposé d'"instaurer un nouveau système de tarification pour le courant de traction qui s'appliquerait de manière uniforme à toutes les entreprises ferroviaires". Il devrait en outre "permettre à d'autres fournisseurs d'électricité d'alimenter directement en courant de traction les sociétés de chemins de fer", indique la Commission.

(AFP)