La filiale de la SNCF, a annoncé officiellement le 14 janvier la nouvelle organisation à la tête du groupe ainsi que la nomination de Frédéric Baverez en tant que nouveau directeur pour la France. L'ex-pdg d'Effia, filiale stationnement à 100% de Keolis, a pris ses nouvelles fonctions de directeur exécutif France le 1er janvier 2014, selon un communiqué du groupe.

Par ailleurs, la direction internationale pilotée par Bernard Tabary qui vient de remporter le contrat d'exploitation des "RER" de Boston aux Etats-Unis, a été renforcée avec la création de quatre plateformes régionales (Amérique du Nord, Europe continentale, Royaume-Uni, Australie-Nouvelle Zélande). Lui revient aussi directement la responsabilité de trois nouvelles zones géographiques (Inde, Chine et Moyen-Orient).

La réorganisation passe également par la création d'une direction "Stratégie et Développement", chargée de préparer la stratégie et conduire les opérations importantes de fusions-acquisitions.

Keolis se dote de deux autres nouvelles directions. Celle du "Ferroviaire et Industriel ", qui a vu le jour début janvier, sous la responsabilité de Jacques Damas, ancien directeur général délégué de l'Etablissement Public (EPIC) SNCF, vise à répondre aux ambitions de développement de Keolis dans le transport public à grande capacité.

Celle du " Marketing, Innovation & Services ", qui sera dirigée à compter du 1er février par Laurent Kocher, ancien directeur général d'Atos France, veille aux nouveaux services, notamment numériques.

La direction des ressources humaines est confiée depuis lundi à Olga Damiron, précédemment DRH au sein du groupe de construction modulaire Algeco Scotsman.

Reste à pourvoir le poste de directeur de la communication, Lucille Chevallard qui occupait cette fonction jusqu'à fin 2013 ayant rejoint Transilien début 2014.

N.A.