La Fondation SNCF s'apprêtent à signer le 17 janvier un partenariat avec la Communauté d'aggomération 2 Rives de la Seine et la Maison de l'Emploi des Yvelines. A la clé, la remise officielle des clefs justement, des deux premiers Twizy à des demandeurs d'emploi pour tenter de les remettre en selle.

"Dans leurs parcours pour retrouver un emploi, les demandeurs sont parfois freinés par des problèmes en matière de transports", constate la SNCF dans un communiqué. C'est l'objectif de la "Plateforme mobilité vers l'emploi" qui va déployer des Twizy avec un dispositif de bornes de recharge en gares, des vélos à assistance électrique, des solutions de covoiturage et d'autopartage pour pallier au manque de transport public en grande couronne.

La livraison des deux premiers Twizy, dix autres doivent suivre au cours du printemps financés par les mêmes partenaires, doit se  faire en présence de Roland Bonnepart, directeur des régions SNCF Paris-Saint-Lazare et de Pierre Cardo, ancien maire UMP de Chanteloup-les-Vignes et président de la communauté d'agglo, aujourd'hui à la tête de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf).

Nathalie Arensonas