"Cette opération va désengager Transdev du marché des autobus de Londres pour lui permettre de poursuivre son développement au Royaume-Uni sur le transport à la demande (les véhicules de tourisme avec chauffeurs notamment, NDLR) et sur le marché des bus en open access (c'est-à-dire déréglementé)", explique le groupe dans un communiqué du 28 avril 2014.

Représentant environ 2% du marché des bus londoniens, London Sovereign (460 salariés, 140 bus) exploite 13 lignes dans le secteur nord-ouest de la capitale anglaise. Son chiffre d’affaires s’est élevé en 2013 à 33 millions d'euros. Transdev ne divulgue pas le montant de l'opération.

La RATP de son côté compte, avec cette acquisition, se renforcer dans la capitale britannique "où elle exploitera désormais, au travers de ses filiales London United, Epsom Coaches et London Sovereign, 81 lignes et plus de 1 000 bus opérant depuis 10 dépôts". La filiale emploie plus de 4 500 personnes outre Manche et y a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires d'environ 300 millions d'euros.

N.A