En 2014 sur la ligne C, "la période de mai à novembre va être particulièrement chargée" en travaux, précisent dans un communiqué RFF et la SNCF. Durant cette période, certains trains vont être supprimés, "principalement en soirée et le week-end", expliquent les organismes de transport. Cependant, "pour permettre aux agents de réaliser les travaux les plus lourds, certaines suppressions pourront avoir lieu en journée et pendant les périodes de pointe", ajoutent-ils.

Des bus de substitution seront mis en place, ainsi qu'une signalétique "conséquente et très anticipée". Les travaux de modernisation sur la ligne C dont 50% du réseau est en zone dense, vont durer jusqu'en 2020, en s'échelonnant axe par axe. Dans ce programme de modernisation, certains chantiers, comme le remplacement de trois kilomètres de rails à hauteur de la gare de Paris Austerlitz, là où la circulation est la plus dense, ont été avancés.

Afin de permettre une rénovation accélérée du réseau de transports franciliens la Région et le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), ont autorisé, le mois dernier, l'interruption partielle cet été du trafic des trains du RER A. Sur le réseau francilien, le nombre de voyageurs a augmenté de 30% en 10 ans et représente désormais 70% des usagers quotidiens de l'hexagone, rappelle l'organisme de transport. Selon lui, en 2013, 3,6 millions de voyageurs ont subi des retards à cause de la non-fiabilité du réseau.

(AFP)