C'est la première fois que la région Paca fait appel à une institution financière européenne pour financer son matériel roulant. "Nous avons emprunté 130 millions d'euros à la BEI afin de financer pour moitié l'acquisition de 26 nouvelles rames TER, soit 10 Régiolis et 16 Régio 2N", explique-t-on dans l'entourage de Michel Vauzelle, président de la région du Sud-Est de la France. Un deuxième emprunt a également été contracté auprès de la Caisse des Dépôts, à hauteur de 64,1 millions d'euros.

Le coût total de ces acquisitions devrait être de l'ordre de 250 à 260 millions d'euros. Les 194 millions d'euros empruntés auprès de la BEI et de la Caisse des Dépôts représentent donc près de 75% du montant. "Le reste sera financé par des emprunts classiques sur les marchés financiers, notamment auprès d'investisseurs institutionnels, tels que des assureurs français ou étrangers", poursuit-on à la région Paca.

Moins cher que le crédit bail

Ces 26 nouvelles rames doivent répondre à une montée du trafic sur le réseau TER Paca existant et à l'ouverture de futures lignes. Les commandes ont d'ores et déjà été passées auprès de la SNCF avec des premières livraisons attendues en 2014/2015, et les dernières en 2017. Le matériel roulant est fabriqué par Alstom (Régiolis) et Bombardier (Régio 2N).Auparavant, la région Paca avait fait appel au crédit bail pour financer son matériel roulant. Un modèle aujourd'hui devenu trop cher. "Ces conventions signées avec la BEI et Caisse des Dépôts permettent à la région de réaliser une économie globale nette de 50 millions d'euros par rapport aux crédits bails initialement contractés au moment de la crise du financement des collectivités publiques en 2011", confie-t-elle.

En 2009, la région Paca avait déjà signé une première convention avec la BEI pour financer la rénovation de ses Lycées. Et en 2010, un emprunt de 68 millions d'euros a été contracté auprès de la Caisse des Dépôts pour financer une modernisation de l'infrastructure transport d'ici à 2015, notamment la rénovation des gares.

La convention signée par la BEI et la région Paca s'inscrit dans un programme d’investissement de 750 millions d'euros, mis en place en juillet 2013 par la banque pour faciliter l’acquisition de nouveaux matériels roulant par les régions françaises. L'emprunt de la région Paca est le troisième projet signé dans le cadre de ce programme, après les financements accordés aux régions Alsace (2013) et Lorraine (2014).

Christophe Guillemin