92% des abonnés sont satisfaits par le service de consignes sécurisées et abris, Véligo, selon l’enquête menée par le Stif en avril 2013. Après une première phase d’expérimentation de dix-huit mois, le Conseil du Stif a décidé d’approuver le programme de déploiement 2014-2016, qui prévoit la création de 2136 nouvelles places Véligo dans 33 gares et stations d’Ile-de-France. Les gares et stations concernées sont principalement situées sur des lignes RER. A cela, s’ajoutent cinq stations de métro du Val-de-Marne (voir le détail ci-dessous).

180 gares et stations équipées à fin 2016

Le Stif a décidé d’attribuer les subventions pour ces 33 premiers projets pour un montant de près de 2,4 millions d’euros sur un total de près de 3,2 millions. Le Stif finance, ainsi, la création des consignes sécurisées et abris à hauteur de 75%, les maîtres d’ouvrage – opérateurs SNCF ou RATP, ou les collectivités locales gestionnaires des voiries – règlent le solde. La seconde phase de déploiement doit démarrer d’ici à la fin 2016 avec la création de 4520 places supplémentaires dans 116 nouvelles gares RER et stations de métro. Au total, Véligo sera présent dans 180 gares et stations, et comptera 9000 places à fin 2016.

L'intérieur de la consigne Véligo de la gare de Corbeil-Essonnes 30 000 places à l'horizon 2020
La consigne est un local fermé protégé contre le vol et les dégradations alors que les abris couverts sont en accès libre. Pour utiliser la consigne, l’usager doit posséder une carte Navigo et prendre un abonnement annuel à charger sur son passe. Les tarifs varient entre 10 et 30 euros, selon les collectivités qui gèrent l’espace consignes et abris ; 20 euros lorsqu’il s’agit de la SNCF.

Véligo a été créé par le Stif afin d’inciter les personnes à utiliser leur vélo pour rejoindre les transports en commun. Le service entre dans le cadre du Plan de déplacements urbains d’Ile-de-France (PDUIF) (1). Le nouveau PDUI a l’ambition de créer 20 000 nouvelles places labellisées Véligo à l’horizon 2020 pour parvenir à un total de 30 000. De nouveaux projets sont, déjà, à l’étude pour desservir les prolongements ou nouvelles lignes de tramway, le prolongement du RER E à l’Ouest, les Tram-Express et le Grand Paris Express.

Florence Guernalec

Liste des gares et stations du programme de déploiement Véligo 2014-2016 :
Essonne
: Brétigny (RER C), Brunoy (RER D), Etampes (RER C), Evry- Courcouronnes (RER D),Grigny-Centre (RER D), Massy-Palaiseau (RER B et C), Sainte-Geneviève- des-Bois (RER C) et Savigny-sur-Orge (RER C) ;
Val-de-Marne : Créteil-Pompadour (RER D), Bagneux (RER B), Mairie de Chevilly (station du TVM), Fontenay-sous-Bois (RER A), Val-de-Fontenay (RER A et E), Mairie d’Ivry (métro ligne 7), Pierre et Marie Curie (métro ligne 7), Ecole Vétérinaire (métro ligne 8), Maisons-Alfort les Julliottes (métro ligne 8), Maisons-Alfort Stade (métro ligne 8), Maisons-Alfort Alfortville (RER D), Villeneuve-Saint Georges (RER D), Villeneuve-Triage (RER D), Vitry-sur-Seine (RER C) ;
Val d’Oise
: Ermont-Eaubonne (RER C, Ligne H et J), Cormeilles-en-Parisis (ligne J), Louvres (RER D) et Garges-Sarcelles (RER D) ;
Hauts-de-Seine
: Le Stade (Ligne J) ;
Seine-et-Marne
: Ozoir-la-Ferrière (RER E) et Cesson (RER D) ; Yvelines : Plaisir-Grignon (ligne N), Le Vésinet-Centre (RER A), Le Vésinet-Le Pecq (RER A) et Versailles-Rive-Gauche (RER C).

(1) Le Plan de déplacements urbains d’Ile-de-France (PDUIF) est un document stratégique qui vise un équilibre durable entre les besoins de mobilité des personnes et des biens, d’une part, la protection de l’environnement et de la santé et la préservation de la qualité de vie, d’autre part. L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports de 20 % d’ici 2020. Pour atteindre cet objectif, les actions du PDUIF doivent permettre une augmentation de 20% des déplacements en transports en commun et de 10% des déplacements en modes actifs (marche et vélo).