La filiale de la RATP dirigée par Jean-Marc Janaillac (en photo) continue de tisser sa toile hors de ses frontières franciliennes. Après le gain de plusieurs réseaux de transport en province et en attendant d'"hériter" de plusieurs réseaux français et étrangers une fois la fusion Veolia-Transdev réalisée (lire l'encadré), la régie fait aussi de la croissance externe.

Après les Cars Jacquemard (Eure) rachetés en 2008, c'est au tour de Dunois Voyages, une entreprise familiale créée en 1948 également implantée en région Centre, de tomber dans l'escarcelle de la RATP, selon un communiqué du 9 novembre 2010.

Cet autocariste assure des services de transport urbain (Châteaudun, Orléans et d'autres communes de l'agglomération orléanaise), interurbain (Loiret, Eure et Loir, TER Centre), des circuits de ramassage scolaire dans les deux mêmes départements, et du transport à la demande.


La RATP va faire du tourisme

Membre du réseau d'agences de voyages , Dunois Voyages est également spécialisé dans le tourisme de groupes en autocar avec six agences (Orléans, Saint-Jean-de-Braye, Blois, Chateaudun, Chartres et Dreux).
 
Le groupe familial conduit par Alain Jumeau emploie aujourd'hui 220 personnes et devrait atteindre un chiffre d'affaires de 24 millions d'euros en 2010, selon la RATP.
Il transporte chaque année 145 000 voyageurs avec un parc de 170 autobus et autocars, et assure 300 000 trajets scolaires.

"Cette opération permet à RATP Dev de s'implanter dans le Centre, une région à fort potentiel où l'entreprise devrait continuer à se renforcer en 2011, en intégrant d'autres réseaux, en liaison avec l'opération de fusion Veolia-Transdev", poursuit le communiqué.
Parmi les 340 millions d'euros d'actifs que la régie va récupérer à l'occasion de cette fusion, figurent en effet des lignes interurbaines de voyageurs en région Centre (lire notre article précédent).

Le rachat de Dunois Voyages est maintenant soumis à l'accord des autorités locales, et une information doit être faite aux instances représentatives du personnel.

Nathalie Arensonas