Le contrat porte sur la modernisation de 85 rames de métro de la capitale mexicaine, indique dans un communiqué l'entité régissant les transports en commun de la ville, qui a choisi Alstom Transport Mexico, filiale locale du groupe français.

Alstom assurera la modernisation des rames durant les quatre premières années du contrat, puis par la suite leur maintenance. Ce contrat inclut la modernisation de la traction et du système de freinage, la modernisation des portes et du système d’aération sur les métros MP68 et NM73.

La signature du contrat doit intervenir cette semaine.