Un Tour de France 2015 en six étapes. C’est le programme des élus du  (Gart) et des opérateurs de l’ (UTP) qui organisent, de janvier à juin, des réunions communes avec leurs adhérents. L’objectif ? Echanger des bonnes pratiques autour de l’optimisation des ressources du transport public. "Tous les sujets abordés – en particulier la thématique de la fraude, du stationnement, ou encore de l’optimisation des réseaux – constituent des leviers importants - et d’actualité - pour préserver la qualité de service public et améliorer le financement des transports publics", explique Guy Le Bras, directeur général du Gart.

Une ville, une thématique

Les autorités organisatrices et les opérateurs de transport des villes qui accueillent le Tour de France, présenteront leurs initiatives liées à la thématique choisie (voir plus bas le calendrier). D’autres réseaux seront présents comme grands témoins. Puis, il y aura un temps d’échange avec les adhérents du Gart et de l’UTP dans la salle. Comme pour la précédente édition, les bonnes pratiques seront présentés lors des Rencontres nationales du transport public qui auront lieu, cette année, à Lyon les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2015. "Les axes que le Gart et l’UTP mettront en valeur serviront, aussi, pour les évolutions législatives souhaitables", souligne Guy Le bras.

Une cause commune

Pourquoi un tour de France commun UTP-Gart ? "Il existe un partenariat historique fort entre le Gart et l’UTP. Nous savons qu'un réseau ne peut fonctionner sans un dialogue constant entre l’autorité organisatrice et l’opérateur", explique Claude Faucher, délégué général de l’UTP.  "Cela nous a semblé d’autant plus important que les collectivités locales doivent faire face à d’importantes restrictions budgétaires et que la demande de transport public ne cesse de croître", ajoute Guy Le Bras.

Un premier tour de piste réussi


Le premier tour de France a eu lieu au premier semestre 2013 dans sept villes. Les réunions ont rassemblé entre 50 et 80 élus et opérateurs selon les "étapes". "Le bilan est extrêmement positif en raison de la mobilisation des collectivités et des réseaux qui nous accueillent et qui sont heureux de participer à cette manifestation", raconte Claude Faucher.

Cette première édition avait permis de faire émerger autour de sept leviers d’action comme la vitesse commerciale, la tarification, l’étendue géographique de l’offre... Ainsi, ce deuxième tour de France sera aussi l’occasion de savoir si les préconisations ont été mises en œuvre, et comment.

Levée de rideau du Tour de France 2015, le 20 janvier, en présence du président du Gart, Louis Nègre, et du président de l’UTP, Jean-Marc Janaillac.

Florence Guernalec

Le calendrier du Tour de France 2015 :
- 20/01 – Nancy : la lutte contre la fraude
- 19/03 – Poitiers : la place du transport public dans les agglomérations de taille intermédiaire
- 26/03 – Grenoble : la tarification solidaire
- 02/04 – Rennes : l’intermodalité et la billettique
- 29/05 – Montpellier : la standardisation des matériels roulants et embarqués
- 04/06 – Bordeaux : l’optimisation des réseaux