"Nous avons observé une volonté accrue de la part des clients de passer à des solutions de mobilité complémentaires et électriques",explique Sébastien Fraisse, directeur général adjoint de Vinci Park. Ainsi, l’entreprise va proposer la location de scooters électriques en libre-service en partenariat avec CityScoot. Avec une autonomie de 60 à 100 kilomètres, le deux-roues est destiné aux déplacements en ville sur de courtes distances. La cible ? Les particuliers, professionnels, mais aussi les entreprises et les collectivités.

 

Première station pilote à ouvrir, le parking Centre-Grand Arche à la Défense. Le service d’autopartage doit se déployer, en 2015, dans les parkings Vinci des grandes villes de France. Les stations ne nécessitent pas d’aménagements spécifiques puisque que les scooters de 50 cm3 se rechargent sur une prise électrique standard (220V-16A).

 

Pour réserver, il suffit de se rendre sur le site de CityScoot. Pour déverrouiller et démarrer le scooter, l’utilisateur reçoit un code envoyé sur son smartphone qu’il tape sur le clavier numérique du deux-roues.  Le site mobile dédié permet, en outre, de connaître en temps réel, les scooters disponibles et leur niveau de batterie. L’abonnement annuel revient à 80 euros par an, puis la location est facturée 2 euros toutes les 15 minutes.

 

Vinci Park est déjà en train d’équiper ses parkings de bornes de recharge électrique grâce à un partenariat passé, en 2014, avec Sodetrel, filiale à 100% d’EDF. L’entreprise a également démarré, la mise à disposition des véhicules électriques et des vélos à assistance électrique dans ses parkings.

 

Florence Guernalec