Lève-tard, pensez à faire sonner votre réveil à 7h, même le samedi. Car si à partir du 1er décembre, vous avez le droit de laisser dormir votre voiture sur une place de livraison dans Paris, l'autorisation tombe dès l'aube.

Au total, 7000 places de livraison (sur 9000) sont ouvertes au stationnement des véhicules légers, de 20h à 7h du matin, mais aussi les dimanches et jours fériés. Ces places conserveront la signalisation actuelle, c'est-à-dire une simple ligne jaune discontinue.


2 000 places sanctuarisées


En revanche, les 2000 places restantes, dites "sanctuarisées" resteront "réservées exclusivement à la livraison afin de répondre aux besoins des commerces et étbalssements approvisionnés la nuit ou tôt le matin", les superettes, les boulangeries ou les hôtels par exemple

Ces places non partagées sont signalées par un nouveau marquage au sol, une double ligne jaune continue (en photo).

La ville de Paris et la préfecture de police avaient commencé par expérimenter l'autorisation du stationnement sur 500 zones de livraisons dans les 3e et 17e arrondissements, avec succès.
"Ce dispositif permettra une lecture plus simple et plus claire", car "des zones de livraisons étaient utilisées par les voitures ce qui obligeait des livreurs à se garer en pleine rue", souligne Annick Lepetit, adjointe (PS) chargée des Transports.

Nathalie Arensonas