Alstom, la SNCF, la Deutsche Bahn et Nederlandse Spoowegen étaient déjà clients d’EcoVadis, société spécialisée dans l’évaluation sociale et environnementale des entreprises. Avec Bombardier et Knorr Bremse, ils ont lancé, le 4 mars 2015, Railsponsible, une initiative collaborative centrée sur l’achat responsable de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Les membres fondateurs ont signé la charte dans laquelle ils s'engagent notamment à inciter leurs fournisseurs à participer au programme d'évaluation. Si ces derniers ne sont pas contraints de l'accepter, il est dans leur intérêt d'avoir une visibilité sur leur système de management d'autant que certaines entreprises exigent un bilan RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) dans leurs appels d'offres.

Ce programme permettra au service achat des membres de Railsponsible d'avoir de la visibilité sur la maturité de ces sociétés en matière de RSE, et d'identifier les points d'amélioration. L’idée est ensuite de dialoguer avec les fournisseurs pour qu'ils améliorent leurs bonnes pratiques éthiques, sociales, environnementales et avec leurs propres fournisseurs. Chaque membre de Railsponsible s'engage à fournir dans les douze mois, une liste de 100 de ses fournisseurs prêts à être évalués par EcoVadis.

Cette initiative est ouverte à tous les opérateurs ferroviaires et à toutes les entreprises de la chaîne de valeur de la filière, ainsi qu’aux associations de l’industrie. Elle est soutenue par BSR (The Business for a better world) par l’intermédiaire d’EcoVadis. BSR apporte son expérience en matière d'initiatives collaboratives durables et de plateformes collaboratives d'approvisionnement durable.

Concrètement, Railsponsible confie à EcoVadis, le soin de mettre en place le programme d'évaluation des fournisseurs. Cette évaluation porte sur 21 critères RSE et couvre 150 catégories d'achat. Avec cette initiative, il s’agit donc de mutualiser les moyens en mettant en place un outil d’évaluation commun et unique au lieu que chaque client utilise sa propre norme.

Cet outil est fondé sur un questionnaire adapté à l'entreprise évaluée accompagné des documents justificatifs demandés. Cet audit documentaire est complété par un outil de veille qui interroge plusieurs centaines de sources dont les parties prenantes (syndicats, ONG...). Le tout est analysé par deux voire trois experts d’EcoVadis.

A la fin de l’évaluation, l’entreprise délivre des notes sur chacun des quatre thèmes - pratiques éthiques, sociales, environnementales et avec leurs propres fournisseurs - et une évaluation qualitative. Le résultat est communiqué au client comme au fournisseur. Le service achat connaît, ainsi, les forces et les points d'amélioration de son fournisseur. C'est un point de départ d'un dialogue avec celui-ci pour mettre en oeuvre des actions correctives. Le client a également accès à un comparatif avec les autres fournisseurs de la filière. Au total, de la demande d'information à la remise de l'évaluation, cela prend environ trois mois.

Au final, les six membres fondateurs de Railsponsible espèrent que cette initiative collaborative permettra d’améliorer l’achat durable sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement à travers le partage de bonnes pratiques et de procédures.

Florence Guernalec