Alors que Transdev s'apprête à révéler (sans doute le 1er avril lors de la présentation de ses résultats) la marque sous laquelle elle va commercialiser ses lignes régulières par autocar ainsi que la liste de ses premières liaisons de ville à ville, Megabus poursuit son petit bonhomme de chemin. Le géant écossais, filiale de Stagecoach, double son offre de transport entre Paris et Toulouse en ajoutant un second aller-retour quotidien entre les deux villes après celui lancé le 9 mars 2015.

Désormais l'opérateur propose deux départs de Paris à 9h00 et à 21h30 et deux départs de Toulouse à 12h00 et 22h00. Le tout pour une durée de trajet estimée à huit heures trente. Il s'agit de liaisons en cabotage qui s'intègrent dans la ligne régulière internationale Londres-Paris-Barcelone. Si ce second aller-retour est lancé deux semaines seulement après le premier, c'est "que la clientèle a bien répondu et que nous venons tout juste de recevoir l'autorisation de cabotage accordée par les services du ministère des transports", explique-t-on chez Megabus.

Rappelons que les lignes régulières en autocar entre deux villes françaises ne sont autorisées que si elles viennent compléter une ligne régulière internationale. Dans ce cas, elles sont soumises à la règle dites des 50% : les clients en cabotage ne doivent pas représenter plus de la moitié des voyageurs et plus de la moitié du chiffre d’affaires d’une ligne internationale. Une contrainte qui tombera avec les dispositions de la loi Macron dont on attend toujours l'adoption définitive.

Robert Viennet