La décision de financement adoptée par le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) en décembre 2014 se concrétise aujourd'hui. La SNCF vient en effet de signifier à Bombardier la commande supplémentaire de 19 automotrices Francilien. Cette levée d'option financée par le Stif s'élève à "environ 127 millions d'euros", indique Bombardier dans un communiqué daté du 6 mai 2015.

La première tranche ferme de 172 trains a été commandée lors du contrat initial signé en 2006 avec SNCF pour un maximum de 372 trains destinés à l'Île-de-France.
 
"Avec une première levée d'options de 22 trains exercée en 2014 et cette levée d'options de 19 trains, un total de 213 Francilien ont été commandés", calcule Bombardier qui aimerait que le potentiel restant de  "159 trains en option" se transforme en achat.

Les 19 trains supplémentaires permettront d'alimenter l'usine de Crespin. Ils seront livrés entre fin 2016 à mi-2017
pour être déployés sur la ligne L sur l'axe Versailles Rive droite du réseau Francilien de la SNCF.

Les rames Francilien permettent d'acheminer un millier de voyageurs. A ce jour plus de 155 Francilien sont déployés sur les réseaux des Gare du Nord, de L'Est et Gare Saint-Lazare.

MF