"Nous avons pour objectif de continuer le déploiement du service dans les grandes villes françaises, pour permettre aux clients des parcs et aux personnes extérieures de bénéficier d’une alternative douce à la voiture au sein d’un parking en centre-ville", déclare Sébastien Fraisse, directeur général de Vinci Park dans un communiqué. Ainsi, l'opérateur annonce l'ouverture de nouvelles stations où l'usager pourra louer un vélo à assistance électrique en libre-service grâce à un partenariat passé avec Green On, spécialiste du vélopartage : Cité des Sciences à la Villette (juin 2015), parking Centre Grand Arche de la Défense (avril 2015).

Vinci Park prévoit de créer un maillage progressif à Paris et sa proche banlieue desservant les quartiers denses, ainsi que de déployer ce service dans les grandes villes de province à forte attractivité culturelle, économique ou touristique. "L’ergonomie des nouvelles stations a été pensée pour recharger le vélo en station et le libérer (ou le rendre) en quelques secondes", explique François Schaub, directeur général de Green On. De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à la station pour permettre notamment de louer plusieurs vélos à partir d’un même compte et de pouvoir prendre un vélo "à la volée", c’est-à-dire sans inscription préalable, si celui-ci n’est pas déjà réservé.

Chaque vélo est muni d’une batterie et d’un antivol intégré. Les vélos électriques sont dotés de trois niveaux d’assistance d’électrique. Ils apportent une aide au pédalage jusqu’à 25 km/h et offrent de 40 à 60 km d’autonomie. Le service peut être utilisé à partir de 14 ans. Les usagers sont couverts par une assurance spécifique.

Les trajets seront facturés :
· En journée (9h à 18h) 2€/h,
· En matinée (7h à 9h) et en soirée (18h à 21h) : 1€/h,
· La nuit (21h à 7h), un forfait unique à 3€.
L’envoi d’un badge, optionnel, est facturé 5€ (frais de dossier et d’envoi).

Le service de location de vélos électriques en libre-service est disponible à Paris depuis 2013 (parc de stationnement Lobau Rivoli), et depuis 2014 à Marseille (parc de stationnement Vieux-Port Fort Saint-Jean).

Florence Guernalec