Plus de 80 000 voyageurs devraient emprunter chaque jour la nouvelle ligne de métro qui relie Koyambedu à Alandur dans la ville de Chennai en Inde. Cette première phase de la ligne 2, inaugurée le 29 juin 2015, comporte dix kilomètres et inclut huit stations.

En 2011, Alstom a remporté un contrat de 243 millions d’euros pour la fourniture de 42 rames Metropolis (soit 168 voitures) à Chennai Metro Rail Limited (CMRL). Alstom en a déjà livré 25 pour ce projet. Le groupe français a également conçu les aménagements de la voie.

Les neuf premières rames (36 voitures) ont été produites dans l’usine Alstom de Lapa, au Brésil, près de 80% des rames de métro Metropolis commandées par CMRL y ont été fabriquées.

En outre, quatre sites d’Alstom en France ont contribué à la fabrication des métros de Chennai : Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Villeurbanne pour le système de traction et Tarbes pour l’électronique embarquée.

Des opportunités en Inde

Le train Metropolis comporte quatre voitures, et peut transporter plus de 1 200 voyageurs. Le train est climatisé et équipé d’un système d’information passagers avec éclairage LED (itinéraires dynamiques en tamoul et en anglais), de caméras de surveillance CCTV, de porte-bagages et des emplacements spéciaux pour les femmes et les personnes à mobilité réduite.

La rame en acier inoxydable est dotée d’un dispositif de freinage à récupération d’énergie. Alimenté par un système de caténaire aérien, ce métro fonctionnera sous une tension de 25 kVA et pourra atteindre une vitesse pouvant aller jusqu’à 80 km/h.

Afin de mieux répondre à la demande croissante de mobilité des villes indiennes, Alstom a implanté une usine de production à Sri-City, en 2012. En 2014, le groupe a remporté un contrat de 85 millions d'euros auprès de Delhi Metro Rail Corporation. Le constructeur va livrer 25 rames Metropolis destinées à la nouvelle ligne sur viaduc de Kochi dans l'état du Kerala.

Aussi au Danemark...

De plus, Alstom annonce avoir remporté un contrat de 45 millions d'euros pour la fourniture de 13 Coradia Lint au Danemark. Au total, ce sont 100 trains régionaux Alstom qui seront en exploitation commerciale dans ce pays.

Enfin, L'entreprise publique Comboios de Portugal a révélé que Alstom et l'allemand Bavaria étaient candidats à la privatisation de la société Emef qui assure l'entretien des chemins de fer portugais.

Florence Guernalec