Avec ce contrat d’une durée de trois ans, le groupe Transdev va apporter son expertise à Luxtram S.A., société publique détenue par l'État luxembourgeois et par la capitale du Grand-Duché, en charge de la planification, de l'élaboration, la réalisation et l'exploitation du futur tramway.

Car, le tram est une première pour le pays. Il s'agira donc pour le groupe français de garantir l'exploitabilité et la maintenabilité du système de transport, et de mettre en œuvre la structure nécessaire à l'exploitation et la maintenance.

Réseau parrain au sein du groupement, la Semitan, société d'économie mixte des transports de l'agglomération nantaise, va mettre son expérience en sécurité d’exploitation au service du futur tramway.

Luxtram desservira la ville de Luxembourg - un peu plus de 110 000 habitants - et reliera notamment l’aéroport, la gare et le plateau de Kirchberg qui abrite les institutions européennes, selon un axe nord-sud. L'exploitant prévoit 40 000 passagers par jour.

Luxtram utilisera, sur les 3,6 kilomètres du centre-ville, un système de biberonnage avec une alimentation par le sol aux stations. Une solution destinée à préserver l’environnement architectural du vieux quartier de la ville, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s'agira de rames du constructeur espagnol CAF.

Luxtram S. A. mettra en service commercial un premier segment de ligne dès septembre 2017, la ligne complète totalisant à terme 16,2 kilomètres avec 15 stations, 9 pôles d'échanges et 32 rames de 45 mètres.

Florence Guernalec