Du site Alstom de La Rochelle au port de Rio de Janeiro, il aura fallu vingt jours de traversée pour livrer le premier tramway Citadis. Il s’agit de la toute première rame sur les 32 que la ville brésilienne a commandées, en 2013, via le consortium VLT Carioca. La ligne, qui s’étend sur 28 kilomètres et compte 37 stations, sera partiellement ouverte à la mi-2016, à temps pour les Jeux Olympiques.

Le système de tramway intégré livré par Alstom à Rio comporte des rames Citadis de 44 mètres de long, équipées de systèmes d’alimentation électrique, de signalisation et de télécommunication.

La ligne de tramway sera totalement dépourvue de caténaires, et combinera la solution APS (dispositif fournissant l’électricité via un troisième rail positionné entre les voies de circulation) à des supercondensateurs (modules installés sur le toit du tramway qui stockent l’énergie et la régénèrent au moment du freinage).

Quatre autres rames sont en cours de fabrication à La Rochelle. Les 27 autres seront produites dans l’usine Alstom de Taubaté, récemment inaugurée à Sao Paulo, au Brésil.

Florence Guernalec