La Secretaría de Telecomunicaciones y Transportes (SCT) a confié à Egis, en groupement avec Transconsult, la supervision de travaux de l’ensemble des systèmes et matériel roulant de la ligne 3 du métro de Guadalajara, seconde ville du Mexique avec plus de 4 millions d’habitants.

Une livraison mi-2018

Cette ligne reliera le centre-ville au sud-est de la ville, desservant ainsi les municipalités de Guadalajara, Tlaquepaque et Zapopan. Comptant 18 stations, elle totalisera près de 21 kilomètres de linéaire, dont 5,5 kilomètres en souterrain et près de 15 kilomètres en viaduc. La mise en service de cette ligne métro est prévue mi-2018, les travaux de génie civil ayant déjà démarré depuis mars 2015.

Le groupement sera chargé de la supervision des travaux pour l’ensemble des systèmes (voie ferrée, énergie, signalisation, télécom et matériel roulant). Les travaux sont réalisés par un consortium composé d’Alstom et Constructora de Proyectos Viales de México (groupe OHL).

Une implantation renforcée

Plusieurs missions du type RAMS (fiabilité, disponibilité, maintenabilité et sécurité), ISA (standard international d’audit) et de pilotage des essais jusqu’à la mise en service sont également prévues. Egis explique que son expérience comme auditeur ISA a été un élément clé dans le choix du groupement.

L'entreprise de conseil et d'ingénierie a ouvert, voici quelques mois, une nouvelle filiale, EgisMex. Présente depuis de nombreuses années au Mexique, Egis indique, dans un communiqué qu'elle souhaite s’y implanter durablement. Il faut dire que le pays a mis en place le Plan national de développement 2013-2018 qui accorde une place particulière à l’amélioration de la mobilité dans les grandes villes du pays.

Florence Guernalec