A l’heure où les Français découvrent les voyages par autocar, deux nouvelles mesures vont venir renforcer la sécurité des passagers : l'éthylotest antidémarrage (EAD) et la ceinture de sécurité qui équipent déjà largement les 70 000 autocars en circulation, deviennent obligatoires au 1er septembre 2015.

Une généralisation de l'EAD

Ainsi, l’ensemble du parc d’autocars sera équipé en éthylotest antidémarrage en application de l’article 70 bis de l’arrêté du 2 juillet 1982 . Un chauffeur ne pourra donc prendre la route si son taux d’alcoolémie est trop élevé.

Les autocars affectés aux transports en commun d’enfants étaient déjà équipés d’éthylotests antidémarrage (EAD) depuis le 1er janvier 2010, en application de l’ de l’.

Un parc bien équipé

Le parc est équipé "à 80-90%", estime Stéphane Vialettes, directeur général d'Alcolock France, fabricant d’EAD cité par l’AFP. "On est de loin le premier pays au monde en nombre de véhicules de transport en commun équipés", confirme Charles Mercier-Guyon, médecin du Centre d'études et de recherches en médecine du trafic.

Le président de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV), Michel Seyt, souligne dans le rapport d’activité 2014 que "la profession, là encore, a porté seule le coût de ce dispositif. (...) Dorénavant, l’autocar sera le seul moyen de transport où le contrôle de l’alcoolémie du conducteur sera systématique".

Une ceinture de sécurité bouclée

De plus, la ceinture de sécurité devient également obligatoire au 1er septembre 2015 en vertu de l’article 70 ter de l’arrêté du 2 juillet 1982.

La  FNTV rappelle que l’autocar est déjà un moyen de transport sûr : "il y a 3 fois moins d’accidents mortels qu’en train, 30 fois moins qu’en voiture et 300 fois moins qu’en moto". Des chiffres bruts qu'il faut toutefois relativiser si on les rapporte au nombre de kilomètres parcourus et de voyageurs transportés, et si on ne comptabilise que les accidents de trains et on exclut les incidents sur les voies et aux passages à niveau...

Florence Guernalec (avec AFP)