C'est la rentrée. Pour les petits et les grands. Les trajets domicile-travail réalisés tout ou partie en vélo ou en vélo à assistance électrique (VAE) peuvent désormais être pris en charge par l'employeur.

pour la croissance verte promulguée le 17 août 2015 prévoit, dans son article 50, la mise en place d'une indemnité kilométrique vélo. Son montant est fixé par un décret qui n'est pas sorti à ce jour alors que la mesure est entrée en vigueur le 1er juillet 2015.

Cette indemnité kilométrique peut être cumulée avec le remboursement de l'abonnement transport "lorsqu'il s'agit d'un trajet de rabattement vers une gare ou une station ou lorsque le salarié réside hors du périmètre de transport urbain", précise le texte.

Pour l'employeur, cette participation aux frais de déplacement est exonérée de cotisations sociales, dans la limite d'un montant défini par décret. Pour les salariés, l'indemnité kilométrique sera déductible de l'assiette de l'impôt sur le revenu.

Florence Guernalec