L'organisme du gouvernement de l’Ontario en charge du transport en commun, Metrolinx, a confié à Alstom la fourniture du nouveau centre de contrôle destiné à la région du grand Toronto et de Hamilton pour un montant de 113 millions d'euros. La mise en service est prévue fin 2018 pour ce réseau qui s’étend sur 452 kilomètres et assure 253 trajets journaliers en semaine. Cette commande fait suite à un précédent contrat de novembre 2014 qui porte sur l'équipement du corridor ferroviaire de la gare Union (CFGU) d’un nouveau système de signalisation.

La solution Iconis d’Alstom permettra d’intégrer le réseau ferroviaire de Metrolinx dans un centre de contrôle unique doté de fonctionnalités avancées de régulation du trafic et de gestion des opérations. Un système qui va ainsi conférer une vision complète de l’ensemble du réseau et va contribuer à optimiser les mouvements des trains et les interventions de maintenance préventive.

Le programme sera conduit par le bureau de projets d’Alstom à Toronto. Présent dans le pays depuis plus de 70 ans, Alstom compte une vingtaine de sites et emploie plus de 1 300 personnes au Canada. Récemment, le groupe français a livré des tramways Citadis Spirit à la ville d’Ottawa (assortie d’un contrat de maintenance de 30 ans), des trains régionaux Coradia Lint, mais aussi des voitures de métro et un centre de contrôle intégré Iconis à la Société de transport de Montréal.

Florence Guernalec