De quoi mettre un peu de baume au cœur des professionnels du transport public qui se sentent un peu délaissés ces derniers temps par le gouvernement. Une visite qui devrait être l'occasion pour Louis Nègre, président du Gart (Groupement des autorités responsables de transport) et Jean-Pierre Farandou, président de l'UTP (Union des transports publics et ferroviaires), les deux co-organisateurs de ces Rencontres, de mettre en avant les principales revendications de la profession.

Le dossier de la TVA à 5,5% bien sûr, mais aussi les inquiétudes nées du relèvement de 9 à 11 salariés du plafond de perception du versement transport, la principale source de financement des transports urbains. Manuel Valls pourrait annoncer un mécanisme de compensation de cette perte de ressource pour les collectivités. Autre sujet d'inquiétude, le futur décret qui doit déterminer le type de bus propres qui seront, à terme, les seuls à pouvoir circuler dans le centre de nos villes.

Les Rencontres nationales du transport public qui se tiendront à Lyon Eurexpo du 30 septembre au 1er octobre 2015, attendent la visite de près de 5 000 professionnels de la mobilité – élus, opérateurs et techniciens. S'y déroulera un cycle de conférences placé sous le thème générique "Optimiser les ressources du transport public" et une exposition de matériels.

Robert Viennet