Métro, TER, TGV, bus, tram... Pouvoir se déplacer partout quel que soit le mode de transport utilisé en validant ses billets avec son smartphone NFC. Ce rêve d'un voyage porte-à-porte sur tout le territoire et à portée de main pourrait devenir réalité. Gemalto, Orange, la RATP et la SNCF lancent Wizway Solutions, une joint-venture dédiée au développement de la mobilité sans . Montant de l'investissement ? "Quelques millions d'euros", a répondu Olivier Piou, directeur général de Gemalto, lors de la conférence de presse du 3 décembre 2015. Le plus difficile a été de mettre ensemble des opérateurs et des transporteurs autour de la table."

Intégrer la diversité des tarifs
 
"Cela représente deux ans d'efforts. Le bébé est à la hauteur sur le plan technique comme de l'équilibre économique, a expliqué Guillaume Pepy, président de la SNCF. C'est un service que nous allons désormais proposer aux autorités organisatrices [AO]." Le consortium, qui prévoit de lancer les premières expérimentations en 2016, table sur un déploiement grand public en 2017.

Le Stif serait déjà intéressé. Et la SNCF va passer l'expérimentation sur quelques lignes TER à une généralisation. "Il existe 1600 tarifications. Maintenant que nous avons la plate-forme, nous allons pouvoir aller voir les autorités organisatrices pour intégrer l'ensemble des tarifs", a expliqué Barbara Dalibard, directrice générale de SNCF Voyageurs.

Une solution tout terrain
 
Cette solution de billettique dématérialisée va permettre au voyageur de présenter son mobile NFC devant les valideurs ou les bornes, mais aussi aux agents chargés de contrôler les billets. La solution fonctionne même sans connexion réseau, avec un mobile déchargé ou encore éteint. Auparavant, le voyageur aura acheté ses billets sur les applis des transporteurs ou des AO. Concrètement, "cela va demander aux transporteurs de mettre en place une API  pour communiquer avec la plate-forme. Il y a un travail à faire pour permettre l'opérabilité", a admis Barbara Dalibard.
 
La solution de Wizway s'appuie sur deux standards : la norme internationale de billettique sans "Calypso" et la technologie NFC du téléphone mobile. "Le NFC a été conçu et développé dans nos labs, a souligné Stéphane Richard, PDG d'Orange. Cela fait longtemps que nous cherchons à développer les usages, en particulier, dans le transport." Plusieurs expériences ont déjà lieu depuis plusieurs annnées à Nice, Strasbourg et Caen, mais aussi en Espagne, à Valence et Malaga. Gemalto s'est chargée de la sécurité des données contenues sur la carte SIM.

Une démarche ouverte
 
Wizway Solutions est une démarche ouverte à toutes les entreprises. "Je lance un appel aux opérateurs mobiles et aux transporteurs à nous rejoindre", a déclaré Olivier Piou. SFR et Bouygues Telecom ont déjà répondu à l'appel. Les membres du consortium, qui détiennent chacun 25% du capital, n'ont pas de doute que leur solution va séduire les transporteurs. "Faire du porte-à-porte est notre souci commun", a rappelé Guillaume Pepy.
 
Florence Guernalec