Au cours du troisième trimestre 2015-2016 (du 1er octobre au 31 décembre 2015), Alstom a enregistré un fort niveau de commandes à 2,4 milliards d’euros, en hausse de 46 % par rapport à la même période l’année dernière.
 
Les principaux succès commerciaux du trimestre incluent des trains régionaux en Belgique, des trains Pendolino avec la maintenance associée en Italie, un projet d’électrification, de signalisation et de télécommunications en Inde, des locomotives en Suisse, des trains régionaux en Allemagne, l’extension du métro de Panama ainsi qu’un tramway pour Nice en France. 
 
A 28,7 milliards d’euros au 31 décembre 2015, le carnet de commandes représentait plus de 4 années de chiffre d’affaires. 
 
Un CA en hausse de 7%
 
Le chiffre d’affaires (CA) d'Alstom s’est élevé à 1,6 milliard d’euros, en hausse de 7 % comparé au 1,5 milliard d’euros au cours du troisième trimestre 2014-2015. Il inclut principalement des livraisons de trains suburbains et régionaux en France, de trains régionaux en Allemagne et en Italie, des tramways en Algérie et un contrat de maintenance au Royaume-Uni. 
 
Une vente finalisée
 
Au cours de ce troisième trimestre, Alstom a finalisé la vente de ses activités énergie à General Electric (GE). Le groupe a utilisé une partie du produit de la cession pour acquérir les activités de signalisation ferroviaire de GE et investir dans trois co-entreprises avec GE dans les réseaux électriques, les énergies renouvelables et les turbines nucléaires dans le monde et à vapeur en France.

En outre, l’Assemblée générale d’Alstom, qui s’est tenue le 18 décembre 2015, a approuvé à 99,93% la distribution aux actionnaires d’environ 3,2 milliards d’euros sous forme de rachat d’actions. Enfin, le 29 décembre 2015, Alstom a porté à 33% sa participation dans la société russe Transmashholding (TMH). 
 
Des perspectives inchangées
 
Pour les neuf premiers mois de 2015-2016 (du 1er avril au 31 décembre 2015), le chiffre d’affaires du groupe a atteint 4,9 milliards d’euros, en progression de 8 % et 3 % à périmètre et taux de change constants par rapport aux neuf premiers mois de 2014-2015. Pour le moyen terme, le chiffre d’affaires est attendu en croissance de plus de 5 % par an à périmètre et taux de change constants, et la marge opérationnelle devrait s’améliorer graduellement dans la fourchette de 5 à 7 %.

Les perspectives restent inchangées, indique le communiqué d'Alstom.