Avec cet accord, OnePark, qui offre actuellement la possibilité de réserver sa place à l'avance dans les parkings d'une dizaine de grandes villes françaises et dans les aéroports de Roissy et d'Orly, passe à la vitesse supérieure. Et pour Effia c'est un moyen efficace d'améliorer le remplissage de ses parkings.

Pour les deux partenaires il s'agit de répondre aux besoins des utilisateurs qui "attendent aujourd'hui la possibilité de choisir à l'avance leur stationnement au meilleur prix avec la garantie d'une place réservée et la flexibilité d'annuler ou de modifier sa réservation en toute simplicité", explique un communiqué commun. 

Créée en 2013, OnePark s'est rapidement développée sur ce créneau de la réservation en ligne et sur mobile. La start-up qui a noué des partenariats avec 450 parkings vend ainsi 7500 heures de stationnement par jour et près de 80 000 réservations en base annuelle. Elle commercialise des places dans les parkings publics, mais aussi dans les parkings privés d'immeubles ou d'hôtels.

Effia, filiale de Keolis après avoir été celle de la SNCF, s'est fortement développée ces cinq dernières années passant de 65 000 places à 141 000 places dans toute la France. Elle est désormais numéro deux français et affiche des ambitions de développement à l'international. 

Cet accord s'inscrit "dans la stratégie digitale de Keolis qui investit 30 millions d'euros sur trois ans pour concevoir et développer de nouvelles solutions innovantes au service du voyageur", explique Fabrice Lepoutre directeur général d'Effia. 

Robert Viennet