Bombardier Transport annonce un chiffre d'affaires de 8,28 milliards de dollars US, avec une marge de 5,6%. En 2015, Bombardier Transport a enregistré un volume de nouvelles commandes totalisant 8,8 milliards de dollars dans l'ensemble des segments de produits et des régions géographiques.
Le ratio de nouvelles commandes sur revenus s'élève à 1,1 pour l'exercice et porte le carnet de commandes à 30,4 milliards de dollars à la clôture de l'exercice au 31 décembre 2015.

Une position renforcée ne Chine

Parmi les faits marquants de 2015, la mise en service commercial au mois de juin du train à grande vitesse, Zefiro V300 en Italie. Bombardier Transport a également renforcé sa position sur le marché chinois à travers ses trois co-entreprises : le communiqué rappelle la conclusion d'une entente avec New United Group (NUG) pour établir une joint venture de signalisation et de contrôle ferroviaire en Chine.

De plus, Bombardier-Sifang Transportation, détenu à 50 % par le groupe canadien, a obtenu des contrats avec China Railway Corp. (CRC) pour fournir 15 trains à très grande vitesse CRH380D évalués à environ 381 millions de dollars et 80 voitures-lits pour trains à grande vitesse CRH1E-250 de nouvelle génération évaluées à environ 165 millions de dollars, et elle a livré le premier train à très grande vitesse à son client Shanghai Railway Bureau.

En outre, la co-entreprise chinoise de Bombardier Transport, CSR Puzhen Bombardier Transportation Systems Ltd., a décroché son premier contrat pour un système de navettes automatisé Innovia APM 300 devant être livré à son client Shanghai Shentong Metro Co. Ltd.

La CDPQ à 30%

Sur le plan financier, la Caisse des dépôts et placement du Québec a acquis, au mois de novembre 2015, 30% de la nouvelle société BT Holdco qui détient tous les actifs du secteur transport de Bombardier. Le montant de la transaction s'élève à 1,5 milliard de dollars US, ce qui valorise Bombardier Transport à 5 milliards. Début décembre, Lutz Bertling était remplacé par Laurent Troger à la présidence.

Pour l'année 2016, Bombardier Transport anticipe un chiffre d'affaires de 8,5 milliards de dollars (à taux de change stable) et une marge de 6%. Le groupe prévoit toutefois des réductions d'effectifs, 3200 sur un total 7000 dans le groupe. En France, Laurent Bouyer a été nommé président au mois de janvier 2016, en remplacement de Jean Bergé.

Florence Guernalec