La RATP a choisi Faiveley Transport, en consortium avec Eiffage Énergie Ferroviaire, pour équiper en portes palières les 27 stations existantes de la ligne 4 du métro parisien et les 2 nouvelles stations qui viendront prolonger la ligne vers Bagneux.

Le constructeur français Faiveley, qui deviendra américain lorsque son rachat à l'amiable par Wabtec aura été validé, a annoncé le 4 mars 2016 le gain de ce contrat. Son montant "s'élève à plus de 75 millions d'euros", précise-t-il.
 
Les stations de la ligne 4 seront toutes dotées de façades de quai, comme sur les lignes automatisées 1 et 14 du métro parisien. L'automatisation intégrale de la ligne 4 est prévue pour 2022.
 
Au sein du consortium Faiveley Transport sera chargé de l'étude, du développement, de la fourniture, de la qualification, de l'installation, des essais et de la mise en service de façades de quai hautes, précise le groupe. Les études, la production et le suivi de l'installation seront réalisés par le site de Saint-Pierre des Corps, Centre de compétence portes palières du groupe.

Eiffage Énergie Ferroviaire sera chargé du pré-assemblage des façades de quais en atelier et de l'installation sur site des modules ainsi réalisés, 18 par quai.
 
Comme pour les lignes où la RATP a fait installer des cloisons, les travaux d'installation et les essais seront conduits sans arrêt et sans perturbation de l'exploitation. La ligne 4 transporte environ 700 000 voyageurs par jour, ce qui en fait la ligne non automatique la plus fréquentée du réseau parisien.

Pose modulaire

Pour faire face à cette contrainte "Faiveley Transport mettra en place, pour la première fois, un nouveau système de pose modulaire, avec ancrage au sol des façades de quai", annonce le groupe. La filiale d'Eiffage utilisera de son côté "un nouvel outillage de pose des modules de façades à partir d'un wagon, un système spécifiquement développé pour répondre aux contraintes de délai de ce chantier".

Ce n'est pas la première fois que Faiveley va installer des cloisons et des portes palières sur le réseau de la RATP. L'industriel a, en effet, équipé la ligne 14 et a obtenu, à l'automne 2015, le marché pour les 4 prochaines stations du prolongement de cette ligne au Nord.

En revanche c'est la première fois que Faiveley est choisi par la RATP pour équiper une ligne déjà existante du réseau de métro, la régie ayant confié à d'autres le marché de la 13 et de la 1. 
 
MF