Au pays des All-black, Transdev, associé au constructeur ferroviaire Rotem, a transformé l'essai. Retenu comme candidat préférentiel en janvier 2016, le groupe français vient de signer le contrat d'exploitation du réseau ferroviaire du Grand Wellington, la seconde ville du pays.

"Ce contrat d’une durée de 9 ans avec possibilité d’une période de 6 ans supplémentaires, d’un montant d’une cinquantaine de millions de dollars par an, mobilisera plus de 450 collaborateurs qui travaillent à l’exploitation du réseau", indique un communiqué du groupe.

Transdev conforte ainsi sa présence en Océanie. Opérateur depuis 2004 du réseau ferroviaire d'Auckland, le groupe est également implanté en Australie où il opère notamment le tramway de Sydney et des réseaux de bus à Melbourne.
 
Le contrat a été signé au siège de Transdev à Issy-les-Moulineaux par son PDG Jean-Marc-Janaillac et Chris Laidlaw le président de l'autorité organisatrice du grand Wellington, GWRC, en présence de l'ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande.

Robert Viennet