Designers, développeurs, artistes, architectes, porteurs de projet… Ils seront une centaine à participer au 3e hackathon de la RATP qui se tiendra du 8 au 10 avril 2016. L'événement est organisé avec Numa, structure destinée à favoriser le développement de l'écosystème numérique. L'objectif ? Faire émerger des services innovants pour le réseau de transport.
 
Des experts, présents pendant tout l'événement, accompagneront les équipes : mentors RATP, designers, ingénieurs du son, game designers… L’entreprise mettra à leur disposition les outils et les données visant à faciliter le développement de leurs projets : les data déjà disponibles sur data.ratp.fr et sur ratp.fr, mais aussi un ensemble de données consultables sur place, pendant le hackathon.

Pour un réseau plus simple, plus sûr et plus solidaire
 
Le challenge se focalisera sur trois thématiques :
- un réseau plus simple
Comment améliorer l’orientation dans les réseaux afin de faciliter le quotidien des voyageurs ?
-  un réseau plus sûr
Quels services pourraient participer à la sûreté dans les espaces ?
- un réseau plus solidaire
Comment lutter contre les incivilités sur les réseaux de la RATP ?
 
Un jury composé de représentants de la RATP, de Numa et de spécialistes des smartcities et objets connectés sélectionnera trois équipes qui se verront offrir des cadeaux high-tech : imprimante 3D, scanner 3D, montres connectées, casques de réalité virtuelle.
 
Les équipes seront récompensées selon cinq critères :
● Utilité du service pour l'utilisateur ;
● Originalité et créativité du service ;
● Intégration des données publiées par la RATP et par d'autres acteurs publics ;
● Qualité de la présentation du projet ;
● Complémentarité par rapport aux services déjà proposés par la RATP
 
Ce 3e hackathon organisé par la RATP après ceux de 2013 et 2014, s’inscrit dans une stratégie digitale visant à favoriser le développement et la notoriété de services innovants, complémentaires de ceux qu’elle développe elle-même.

Florence Guernalec