A mi-parcours de son plan stratégique, le groupe a enregistré, en 2015, un CA de 623 millions d'euros (+18%). Même progression pour le résultat opérationnel (EBIT) à 25,5 millions, sans atteindre "tout à fait l'objectif initial, du fait des difficultés de certaines économies" indique le communiqué.
 
"L'année 2015 n'a pas été facile avec la crise du Brésil, le ralentissement de la Chine ou l'effondrement des prix du pétrole, mais la robustesse de Systra est telle que nous sommes capables de faire face à ce genre de situation", a souligné Pierre Verzat, président du directoire.

Malgré ce contexte, le groupe maintient son objectif de doubler son chiffre d'affaires en cinq ans pour parvenir à 800 millions d'euros en 2018 avec les mêmes ambitions de croissance pour son EBIT et ses effectifs.
 
L'international majoritaire

Systra affiche un carnet de commandes de près de 1 milliard d'euros. En France, le groupe est notamment positionné sur les chantiers du Grand Paris Express et à Lyon avec quatre "contrats majeurs" en tramway et en métro sur les sept années à venir (voir encadré). "La France est plutôt sur un plateau, mais elle se maintient étant donné que nous sommes sur tous les projets de nouvelles lignes LGV", a commenté Pierre Verzat.
 
A l'international, le groupe a remporté des contrats importants en Arabie Saoudite, Egypte, Ethiopie, Emirats Arabe Unis, Inde, Maroc, Quatar et en Suède (voir encadré). Pour la première année, plus de la moitié du chiffre d'affaires (55%) est réalisé hors de France. Le Moyen-Orient et l'Asie, en particulier, font partie des piliers de son activité.

Une stratégie d'acquisitions ciblées
 
Systra a poursuivi, en 2015, sa politique d'acquisitions ciblées avec le rachat de deux nouvelles entreprises –
Tectran au Brésil et JMP Consultant en Grande-Bretagne. "Il y a une vraie volonté de Systra d'acquérir des sociétés avec des savoir-faire techniques ou qui nous ouvrent les portes de nouveaux pays", a souligné Pierre Verzat. En 2016, le groupe a déjà annoncé  les acquisitions de Dalco Elteknik en Suède et Scott Lister en Australie.

Rien que sur 2015, les effectifs ont progressé de plus de 13%. Ainsi, Systra annonce avoir intégré 1 000 collaborateurs supplémentaires en deux ans. Le groupe revendique 5400 employés – dont 3000 hors de France – avec un objectif de 7000 collaborateurs en 2018.
 
 Florence Guernalec (avec AFP)
 
Les principaux contrats remportés par Systra en 2015

France
Grand Paris : maîtrise d’oeuvre infrastructure du tronçon 4 de la ligne 15 ouest reliant Pont de Sèvres à Saint-Denis Pleyel.
Lyon : quatre contrats majeurs en tramway et en métro sur les sept années à venir :
- la maîtrise d’oeuvre de la nouvelle ligne de tramway T6 d’une longueur de 7 km.
- le marché de renouvellement des rames des lignes A et B et automatisme de conduite.
- le marché de maîtrise d’oeuvre du prolongement de la ligne B du métro de Lyon jusqu’aux Hôpitaux Sud, d’une longueur de 2,5 km en tunnel.
- une mission de planification générale et de pilotage des essais d’ensemble de la desserte tramway du futur Grand Stade de Lyon ou Stade des Lumières.
Ligne à grande vitesse SEA : mission de pilotage des essais d’intégration.

Arabie Saoudite : études de faisabilité et études d’avant-projet du futur réseau de métro de Médine comportant 3 lignes pour une longueur totale de 94 km.
Egypte :
- revue de conception et supervision des travaux des trois tunnels de Port Saïd (2 routiers d’une voie et 1 ferroviaire double voie d’un diamètre de 11,4 mètres) qui seront construits sous le Canal de Suez pour relier la péninsule du Sinaï au delta du Nil.
- deux nouveaux contrats pour la revue de conception et la supervision des travaux de la troisième ligne de métro du Caire : la phase 3 de 17,7km et la phase 4 de 18.2km.
Ethiopie : mission d’Employer’s Representative pour la ligne ferroviaire de 400 km reliant Awash/ Hara Gebeya, c’est-à-dire vérification de la mise en oeuvre des exigences du Maître d’Ouvrage, Ethiopian Railway Corporation (ERC).
Emirats Arabes Unis : Route 2020 - études d'extension de la ligne rouge du métro de Dubaï et supervision des travaux.
Inde : trois nouveaux projets de métro d’envergure en 2015 en Inde
- métro d’Ahmedabad : des études à la supervision des travaux, SYSTRA assure une mission de consultant général ou Project Management Consultancy. Deux lignes composeront ce nouveau réseau avec 28 stations en surface et 2 souterraines pour une longueur totale de 37, 7 km.
- métro de Chennai : SYSTRA réalise les études de la phase 2 du métro de Chennai qui compte trois lignes supplémentaires, d’une longueur totale de 63 km.
- métro de Calcutta : SYSTRA réalise les études pour la section souterraine de la 2ème ligne du métro de Calcutta, composée de 3 stations, d’une longueur de 3 km.
Maroc : SYSTRA a remporté un contrat de maîtrise d’oeuvre pour la réalisation de la ligne 2 et l’extension de la ligne 1 du tramway de Casablanca. L'ensemble représente un linéaire de 18 km.
Qatar : contrat pour la conception générale du tramway de Lusail.
Suède : SYSTRA, en partenariat avec COWI, a remporté le contrat pour les études d’avant-projet de la troisième section de la ligne à grande vitesse "Ostlänken” en Suède, longue d’environ 65 km.